Lampes Tiffany

Histoire d'une lampe éternelle

Louis Comfort Tiffany, fils du fondateur de Tiffany&Co, est un artiste américain qui a étudié à Paris. Il y expose lors de la grande exposition de 1900 les lampes qui deviendront célèbres. Ces lampes sont faites à partir d'un assemblage de vitraux sertis au cuivre. Le style Art Nouveau reconnu à ces lampes vient du grand regain de succès à cette période. La méthode Tiffany a permis de travailler sur de tout petits morceux de verre et sur des courbes, ce qui a laissé place à beaucoup de fantaisie.
Les lampes Tiffany retrouvent un succès grandissant, aux Etats-Unis surtout et de plus en plus en Europe.

Nos lampes style Tiffany

L'oncle d'un associé possède une boutique à San Francisco et nous a mis en contact avec le fabricant des lampes style Tiffany de la meilleure qualité. Après avoir visité plusieurs fois ce fabricant nous avons conçu ensemble quelques modèles. Nos lampes sont fabriquées artisanalement (à part le pied fabriqué à partir d'un moule, créé pour chaque lampe) avec les mêmes techniques utilisées qu'il y a un siècle. Cliquer sur la photo ci-dessous pour entrer dans la boutique:
lampe tiffany

  • Des vitraux de la meilleure qualité
  • les soudures sont solides
  • Structure métallique et finition en résine pour la plus belle finition...
Les normes environnementales et électriques:
  • Une garantie de lampes ne contenant pas de plomb (norme RoH)
  • Des lampes ayant passé la certification CE (classe I pour les lampes de table, classe II pour les lampadaires)

La fabrication de nos lampes Tiffany

La fabrication d'une lampe... plusieurs jours de travail artisanal

1èreétape: dessin du modèle.

2èmeétape: calibrage: les vitraux opalescents sont découpés à la pince en petits morceaux de taille correspondant au modèle. Ils sont affinés au grugeoir.

3èmeétape: sertissage: chaque petit morceau de vitrail est entouré de cuivre afin de permettre le brasage.

4èmeétape: assemblage: là il faut espérer que les morceaux ont été parfaitement découpés pour respecter le modèle.

5èmeétape: soudure: la partie la plus difficile! on soude les différentes parties de façon solide pour que les vitraux ne bougent pas. L'artisan utilise le même procédé que Louis Comfort Tiffany: l'assemblage à la main à partir d'un moule en plâtre.

6èmeétape: vérification: quelques corrections sont effectuées par une autre personne.

7èmeétape: au bain: un petit bain pour la lampe afin de donner une belle apparence aux lignes de soudure.